Musiques et danses des Pygmées Aka

Vendredi 5 mai 2017

Sous la direction de Sorel Eta, ethnologue, et de Coreen Robledo, chorégraphe.

« Moaka na ndima ou le pygmée aka dans la forêt » est un voyage dans les profondeurs de la forêt équatoriale. Ce spectacle, d’une durée de soixante minutes, invite le public à effectuer une plongée dans l’histoire à la découverte de l’homme aka et de son patrimoine musical de nos jours menacé de disparition.

« Moaka na ndima », c’est aussi la découverte des voix des pygmées aka et principalement des techniques vocales complexes tels que le contrepoint et le jodel, spécificités de leur genre musical par rapport à la musique de leurs voisins bantous.

« Moaka na ndima », c’est encore l’expression des mélodies envoûtantes des cordophones comme la harpe-cithare « mondoumein » et l’arc musical « mbela », instruments ayant la particularité de servir aux aka à la chasse.

« Moaka na ndima », c’est enfin la richesse et la complexité des formules rythmiques des tambours évoquant diverses circonstances de la vie quotidienne des pygmées aka.

A travers un répertoire diversifié, les musiciens du groupe Ndima entendent donner un aperçu représentatif de leur musique et de leur tradition

  • Vendredi 5 Mai 2017 – 20:30

  • Temple Protestant, Delémont
  • Entrée: Frs 25.- / tarif réduit: AVS, AI, membres CCRD: Frs 20.- / jusqu’à 25 ans: Frs 15.- Org.: MIA (CCRD)
Organisation