Fragments : Marylin Monroe, poèmes, écrits intimes, lettre

Vendredi 12 avril 2019

Texte: Marilyn Monroe. Traduction: Tiphaine Samoyault. Mise en scène : Marie-Sohna Condé et David Lanzmann. Avec : Caroline Ducey, David Lanzmann, Fred Sachs. Musique : David Lanzmann.

En 2010 sort aux éditions du Seuil, ' Fragments ', recueil de textes inédits écrits par Marilyn Monroe, édité par Bernard Comment. C'est à Paris, à partir d'octobre 2015, que pour la première fois dans le monde une sélection de ses écrits est délivrée sur scène.

Notes, poèmes, correspondances, ce spectacle est un voyage dans l'âme de l'actrice. Ces écrits témoignent d'un destin dont la lutte est le moteur, une lutte contre ses origines, ses émotions, contre la force d'un système.

Accompagnée de Fred Sachs (guitare) et David Lanzmann (piano) qui délivrent une partition aux airs de films noirs, Caroline Ducey livre une interprétation sur le fil du rasoir qui permet de découvrir la sensibilité exacerbée, la véritable créativité, qui se cachaient derrière l'icône.

Caroline Ducey s'est faite connaitre en 1999 pour le film polémique 'Romance' dont elle tenait le premier rôle. Nominée aux césars, étoile de la meilleure actrice, elle a depuis tourné dans plus de 25 films et joué aux côtés de Romain Duris, Nathalie Baye, Roschdy Zem, Jeanne Balibar, Benoit Magimel...

En février 2011, Bernard Comment me propose d’enregistrer pour l’émission qu’il réalise sur France Culture: Mosaïque Monroe un large choix de textes extraits de Fragments. C’est à la suite de ce travail que me sont venues l’idée et l’envie d’adapter sur scène une sélection personnelle de Fragments. Dès lors il fallait que j’entre en négociation avec Anna Strasberg pour obtenir l’autorisation. C’est ainsi que je me suis aperçue que personne au monde n’avait les droits de jouer une adaptation de ces textes sur scène. J’ai évidemment cru que je ne l’obtiendrais pas, que le rêve était trop grand, mais puisque les droits étaient libres il fallait absolument tenter l’aventure. J’ai donc rédigé une lettre à Mme Strasberg dans laquelle je lui ai fait part de ma passion pour ces textes mais aussi du fait que je n’étais pas une fan inconditionnelle de Marilyn, la star. Après un voyage à New York pour aller à sa rencontre, Anna Strasberg m’accorde l’unique licence qui me permet de présenter aujourd’hui ces textes au public.

  • Vendredi 12 Avr 2019 – 20:30

  • Forum St-Georges, Delémont
Organisation